La biométrie au service des acteurs bancaires

Le secteur bancaire fait face à de nouvelles directives de plus en plus restrictives envers la sécurisation des données et des transactions.

Entrée en vigueur depuis le mois de Janvier 2018, la DSP2 impose une « authentification forte » du client et requiert l’utilisation, lors d’une validation de paiement, d’au moins 2 éléments parmi la connaissance (qui correspond à ce que le client « sait », comme par exemple un mot de passe ou un code PIN), la possession (qui correspond à ce que le client « possède », comme par exemple un smartphone ou une carte) et enfin l’inhérence (qui correspond à ce que le client « est », à travers par exemple une empreinte digitale).

dsp2

En parallèle, la transposition AML4 publiée il y a quelques jours (le 20 Avril 2018) spécifie dans son article 37 l’apparition de 2 nouvelles mesures permettant la vérification de l’identité-client à distance : la nécessité de recourir à un moyen d’identification électronique et de recueillir une signature ou un cachet électronique.

La biométrie pour répondre au besoin d’inhérence

Afin de répondre à ce besoin d’inhérence, la biométrie apparaît comme étant une solution pour les acteurs bancaires. Mais qu’est-ce que la biométrie ?

Définie par le Parlement Européen, la biométrie concerne l’ensemble des données dites « à caractère personnel » relatives aux caractéristiques physiques et physiologiques mais également comportementales d’une personne physique :

  • La biométrie physique concerne les éléments tels que éléments la reconnaissance faciale, l’iris, la paume, la veine ou encore les empreintes digitales.
  • La biométrie comportementale concerne les traits de comportement personnels tels que la façon dont vous tapez sur un clavier, la façon dont vous tenez votre téléphone, la façon dont vous marchez ou encore la façon dont vous vous exprimez (reconnaissance vocale).

Les différentes utilisations de la biométrie

Il existe 2 principales utilisations de la biométrie au sein du secteur bancaire, répondant chacune à un besoin spécifique.

Le premier besoin répond à une problématique d’identification, visant donc à déterminer l’identité d’une personne. L’objectif est ainsi de saisir une donnée biométrique propre à cet individu afin de la comparer ensuite aux autres données biométriques de plusieurs autres personnes enregistrées dans une base. Ces données peuvent par exemple être une photo du visage, un enregistrement de voix ou encore une empreinte digitale. On tente ici de répondre à la question suivante : « qui êtes-vous ? ».

reconnaissance-faciale

Le second besoin répond lui à une problématique d’authentification, visant donc à vérifier l’identité d’un individu en comparant des données caractéristiques (par exemple une photo de son visage) à un modèle servant de référence biométrique, et ce afin d’en déterminer la ressemblance. L’ensemble des modèles sont enregistrés au préalable dans une base de données. Cette démarche permet donc de vérifier qu’un individu est bien la personne qu’elle prétend être. On tente ici de répondre à la question suivante : « êtes-vous bien Monsieur/Madame X ? ».

W-HA et la biométrie

La biométrie est aujourd’hui un véritable enjeu pour les acteurs du secteur bancaire, et bon nombre de projets voient petit à petit le jour.

La reconnaissance faciale mise en place par nos équipes de W-HA pour l’application mobile d’Orange Money France en est le parfait exemple. Lors de la souscription in-app, le système de reconnaissance faciale permet de vérifier le KYC (« Know Your Customer ») en comparant la photo de la pièce d’identité renseignée au préalable à un selfie pris sur le vif grâce au smartphone du futur client.

OMF

La démarche suivie par W-HA a donc été la suivante : rendre le parcours client aussi fluide que possible tout en répondant aux problématiques de l’eIDAS (ou « Règlement européen sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques ») et en s’assurant un niveau de garantie substantiel requis par la transposition AML4.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Restons en contact

Contact

Actualités

W-HA

25 bis avenue André Morizet

92100 Boulogne-Billancourt - France

Pin It on Pinterest